"Mieux vaut prévenir que guérir" : un premier pas vers une vie saine et responsable...

L'eau du robinet, que nous utilisons machinalement chaque jour, possède de nombreux aspects et caractéristiques que nous ignorons parfois... même si ce type d'eau courante est certifiée "propre à la consommation" par les autorités sanitaires, cela ne signifie ni qu'elle est réellement pure ni qu'elle est riche en éléments vitalisants : en fait, une eau dite "potable" n'est pas pour autant bienfaitrice.

D'où provient notre eau courante ?

Il faut savoir que l'eau qui sort de notre robinet provient essentiellement des rivières : or, la plupart de nos rivières sont aujourd'hui les réceptacles de déchets chimiques divers (industries, pesticides, médicaments, hormones, etc.), métaux lourds (pneus, appareils électroniques, etc.), déchets humains, plastiques et autres polluants divers et variés... en conséquence, pour qu'elle devienne propre à la consommation, cette eau de rivière est collectée dans une usine de traitement ou station d'épuration, puis stérilisée et désinfectée à l'aide notamment de chlore et de rayons ultraviolets.

L’avantage de ce type de traitement est que l’utilisateur dispose d’une eau du robinet exempte de germes et ne tombe donc pas malade par le biais de bactéries ou de virus. L'inconvénient est, qu’à travers ce type de désinfection et/ou de traitement, l’eau perd la plupart de ses qualités et des résideux de métaux lourds peuvent également y persister. Notons enfin, qu'une étude sur les bio-photons, menée par l'institut du professeur Popp, montre une dégradation de la qualité de l'eau lors de traitement par rayons ultraviolets.

Ainsi, lorsqu'elle arrive à notre robinet, l'eau ainsi traitée est probablement d'une qualité acceptable au niveau sanitaire. Mais, si nous considérons les aspects nutritifs et bienfaiteurs que l'on peut attendre d'une eau de consommation, nous comprenons que cette eau "courante" doit être revitalisée pour être, au delà d'une eau saine et sans danger, une eau riche et bonne pour la santé.

L'eau en bouteille : meilleure pour la santé ?

L'alternative classique à l'eau du robinet est l'eau de source ou l'eau minérale. Est-ce une bonne idée ? Pas si sûr !

Soumises à un cahier des charges strict, ces eaux sont obligatoirement d'origine, naturellement pures et ne subissent aucun traitement de désinfection.

Toutefois, elles présentent des inconvénients non négligeables :

  1. Beaucoup d'eaux en bouteille possèdent une teneur élevée en minéraux : consommée régulièrement, une eau trop riche en minéraux peut être stressante pour les organes vitaux, en particulier pour le foie et les reins.

  2. Le plastique des bouteilles contient fréquemment des composés chimiques nommés PET (polyéthylène téréphtalate) qui peuvent s'avérer nocifs pour la santé : ils renferment en effet des perturbateurs endocriniens qui agissent sur le fonctionnement de nos cellules. Une exposition, même minime, à ces composés PET peut engendrer diverses pathologies : troubles hormonaux, problèmes de fertilité, cancers...

  3. Leur mode de stockage chez le distributeur, souvent en palettes et à l'extérieur des entrepôts, les soumet à de fréquentes variations de température et à une exposition aux ultra-violets de la lumière du jour : ce qui provoque une détérioration de la structure même de l'eau.

  4. Leur conditionnement (plastique) et leur transport (route) jusqu'au consommateur final représente un impact écologique extrêmement négatif.

Eau "morte" et eau "vivante" :

Du point de vue structurel, on peut considérer qu'il n'existe que 2 types d'eau :

  • Une eau morte : eau du robinet (contenant généralement du chlore, des nitrates, etc.), eau en bouteille plastique (PET) souvent exposée aux rayonnements UV lors du stockage et pouvant contenir du Bisphénol A...

  • Une eau vivante qui est une eau à la fois pure, vitalisée et structurée.


L'eau morte tire de l'énergie de votre corps, tandis que l'eau vivante lui en fournit.

Qu'est-ce que l'eau vivante et pourquoi est-elle si importante ?

Selon le Dr Kohfink, "l'eau c'est la vie, mais seulement si elle vit". Seule l’eau vivante convient à la consommation, elle est absorbée par nos cellules car elle contient de petites grappes de molécules d’eau (4 à 6 microclusters). Seule l’eau vivante a un pouvoir anti-oxydant élevé et prévient la déshydratation. Notre corps étant composé à plus de 75% d'eau structurée, la qualité de l'eau que nous buvons quotidiennement a inévitablement un impact considérable sur notre état de santé.

Vertus de l'eau vivante :

  • Elimination des toxines présentes dans les cellules.
  • Transport efficace des nutriments au sein de l'organisme.
  • Stimulation de l'ADN.
  • Lutte contre le vieillissement prématuré des cellules de la peau.

Applications de l'eau vivante :

  • Consommation directe : boisson, bain, douche.
  • Nettoyage, rinçage des fruits et légumes : les pesticides, nitrates et des résidus issus de la pollution atmosphérique, sont éliminés.
  • Immersion pendant 20 min. des viandes ou poissons : ils deviennent exempts de mercure, d'hormones, d'antibiotiques, etc.
  • Nettoyage des vitres, verres de lunettes, etc. : en utilisant cette eau, vous n'avez besoin d'aucun produit chimique.

Personnes concernées :

Nous sommes toutes et tous concernés par l'eau que nous consommons au quotidien : la santé est affaire de tous et nul besoin d'attendre de tomber malade pour s'en préoccuper ! Toutefois, certaines personnes à "risque" ou fragilisées trouveront un bienfait particulier à utiliser une eau vivante, notamment :

  • Les femmes enceintes et mères qui allaitent.
  • Les nourrissons (biberon, etc.) : également en leur donnant un bain dans une eau exempte de chlore.
  • Personnes prenant des médicaments qui sont ainsi mieux assimilés par l'organisme.

Aller plus loin avec les produits EAURICA :

Quelle que soit l'origine de l'eau que nous consommons, plusieurs facteurs ont pu la rendre "morte" ou contaminée, et parfois les deux à la fois. Or, l'eau est la source de toute forme de Vie dans l'Univers : elle est, pour nous, un élément indispensable de notre santé et de notre bien-être !

Soucieux et conscients de ce problème, nous distribuons sur ce site des sytèmes de traitement de l'eau issus des dernières recherches en matière de technologie. Nos appareils sont "Made in Germany", testés scientifiquement et brevetés. Le principe de fonctionnement est le suivant : purifier et revitaliser les particules d'eau courante (eau du robinet) au niveau moléculaire pour obtenir une eau riche et bienfaîtrice. Non seulement l'eau ainsi traitée peut être consommée directement (boisson) mais elle est aussi capable de décontaminer par immersion tout type de denrée.

Pour aller plus loin, je vous invite également à lire mon ouvrage "EAU VIVE, la Source pour étancher notre soif physique & spirituelle".

Lilibeth Ambubuyog
Titulaire d'un doctorat en science métaphysique, USA

Sources:

- Alexandersson, Olof. Living Water, Dublin: M.H. Gill & Co., 1990.
- Batmanghelidj, F. Water Cures : Drugs Kill, VA, USA: Global Health Solutions, Inc., 2003.
- Emoto, Masaru. De Boodschap van Water, Nederland: Hado Publishing bv., 2007 (original title: Messages from Water, Tokyo, Japan: Hado Kyokusha, Co. Ltd., 2005).
- Highley, Rainey Marie. The Water Code, Texas, USA: Divine Macroverse LLC, 2012.
- La Perla, Perl. Dr. Perl La Perla Structured Water Effects on Blood. January 12, 2016 (vidéo).
- Dr. Nuday, Carly. Water Codes, California: Water Ink, 2014.
- PubMed Central (PMC) (lien web).

Avertissement : bien que l'auteur fasse de son mieux pour que les informations délivrées soient correctes et dénuées de toute ambiguïté, il ne peut en aucun cas garantir qu'elles soient adaptées à toute situation individuelle. Ces informations sont donc fournies "telles quelles" et sans aucune forme de garantie de résultat. Ainsi, l'auteur ne saurait être tenu pour responsable de tout dommage lié à une interprétation erronée de ses propos de la part de l'utilisateur/lecteur. En conséquence, et pour toute maladie ou pathologie supposée ou avérée, l'auteur invite expressément l'utilisateur/lecteur à consulter son médecin traitant qui demeure, en tout état de cause, la seule personne apte à établir un diagnostic et à en définir, éventuellement, les traitements adaptés.

Découvrir les produits EAURICA :

Traitement de l'eau

Nouveau compte - Inscription

Vous avez déjà un compte ?
Connectez-vous Ou Réinitialisez votre mot de passe